Tristan Harris

Comment une technologie meilleure pourrait nous protéger des distractions

1,409,199 views • 14:55
Subtitles in 21 languages
Up next
Details
Discussion
Details About the talk
Transcript 21 languages
Translated by Morgane Quilfen
Reviewed by Margaux Schneider
0:12

Qu'est-ce cela signifie de bien dépenser son temps ? Je passe beaucoup de temps à réfléchir à la façon dont j'utilise mon temps. Probablement trop — cela m'obsède un peu. C'est ce que pensent mes amis. Mais j'ai l'impression de le devoir car ces jours-ci, j'ai l'impression que des fractions de mon temps m'échappent et, quand cela se produit, c'est comme si des fractions de moi m'échappaient.

0:44

En particulier, j'ai l'impression que des fractions de mon temps m'échappent au profit de choses comme celle-ci, la technologie — je vérifie des choses. Un exemple : si ce mail apparaît — combien d'entre vous ont déjà eu de tels mails ? J'ai été marqué dans une photo. Quand cela apparaît, je ne peux pas m'empêcher de cliquer immédiatement dessus. Et si c'était une mauvaise photo ? Il faut que je clique maintenant. Mais je ne vais pas seulement aller voir la photo, je vais y passer les 20 prochaines minutes.

1:17

(Rires)

1:19

Le pire est que je sais que c'est ce qui va arriver et le fait de le savoir ne m'empêche pas de le refaire la fois suivante. Ou je me retrouve dans un situation comme celle-ci, je vérifie mes mails et je tire vers le bas pour rafraîchir. Mais, 60 secondes plus tard, je vais recommencer. Pourquoi fais-je cela ? Cela n'a aucun sens.

1:54

Mais je vais vous donner un indice pour répondre à cette question. A votre avis, aux États-Unis, qu'est-ce qui rapporte plus d'argent que les films, les parcs d'attraction et le baseball combinés ? Les machines à sous. Comment peuvent-elles ramener tout cet argent alors que nous jouons avec des sommes si faibles ? Nous jouons avec des pièces. Comment est-ce possible ? Le truc c'est que... mon téléphone est une machine à sous. Chaque fois que je vérifie mon téléphone, je joue à la machine à sous pour voir ce que je vais obtenir. Que vais-je obtenir ? Chaque fois que je vérifie mes mails, je joue à la machine à sous pour voir ce que je vais obtenir. Chaque fois que je fais défiler le fil d'actualités, je joue à la machine à sous pour voir ce que je vais obtenir. Et le truc c'est que, à nouveau, je sais comment cela fonctionne — je suis designer, je connais la psychologie qu'il y a derrière, je sais ce qu'il se passe — mais cela ne me laisse pas le choix, je suis attiré dans ce cycle.

3:11

Alors qu'allons-nous faire ? Car cela nous laisse une relation de tout ou rien avec la technologie. Soit vous êtes dessus, vous êtes tout le temps connecté et distrait, ou vous ne l'êtes pas, alors vous vous demandez si vous loupez quelque chose d'important. En d'autres mots, vous êtes soit distrait soit vous avez peur de louper quelque chose. Vrai ?

3:37

Nous devons restaurer le choix. Nous voulons avoir une relation avec la technologie qui nous rend notre choix sur la façon de dépenser notre temps avec et nous aurons besoin de l'aide des designers, car savoir cela n'aide pas. Nous aurons besoin de l'aide du design. A quoi cela ressemblerait-il ?

4:01

Prenons en exemple une situation que nous connaissons tous : un chat, des SMS. Disons qu'il y a deux personnes. Nancy est à gauche et travaille sur un document et John et à droite. Soudain, John se souvient qu'il doit demander ce document à Nancy avant d'oublier. Il lui envoie ce message qui perturbe son attention.

4:26

Nous faisons toujours cela, détruire l'attention des autres, à droite et à gauche. Et cela a un coût élevé car, à chaque fois que nous interrompons l'autre, il nous faut en moyenne 23 minutes pour nous concentrer à nouveau. Nous nous concentrons sur deux projets différents avant de revenir à notre tâche initiale. C'est la recherche de Gloria Mark, réunie à celle de Microsoft, qui a montré ceci. Et sa recherche a aussi montré que cela entraîne de mauvaises habitudes. Plus nous subissons d'interruptions extérieures, plus nous sommes conditionnés à nous interrompre. Nous nous interrompons nous-mêmes tous les trois minutes et demie.

5:12

C'est fou. Comment régler cela ? Car Nancy et John sont dans cette relation de tout ou rien. Nancy voudrait se déconnecter, mais elle serait inquiète : et si je loupais quelque chose d'important ?

5:23

Le design peut régler ce problème. A nouveau, disons que Nancy est à gauche, John à droite. John se souvient qu'il doit envoyer ce document à Nancy. Sauf que cette fois-ci, Nancy peut noter qu'elle est concentrée. Elle déplace un curseur et indique vouloir être concentrée pendant 30 minutes et elle est concentrée. Quand John veut lui envoyer un message, il peut se sortir cette idée de la tête — car il a un besoin, il a cette idée et il doit l'exprimer avant d'oublier. Sauf que cette fois-ci, les messages sont retenus pour que Nancy puisse être concentrée et que John puisse se sortir cette idée de la tête.

6:01

Cela ne fonctionne que si un dernier point est vrai : Nancy doit savoir que s'il y a quelque chose de vraiment important, John peut l'interrompre. Mais au lieu d'avoir ces interruptions constantes et irréfléchies, nous ne créons que des interruptions conscientes.

6:23

Nous faisons alors deux choses. Nous donnons le choix à Nancy et à John, mais il a aussi une seconde chose, plus subtile : nous changeons la question à laquelle nous répondons. L'objectif du chat n'est plus que ce soit facile d'envoyer un message — c'est l'objectif du chat, il devrait être simple d'envoyer un message à quelqu'un — mais il a maintenant une valeur plus profonde et humaine : créer la meilleure qualité de communication possible dans une relation entre deux personnes. Nous avons amélioré l'objectif.

7:02

Cela intéresse-t-il les designers ? Voulons-nous avoir des conversations sur ces nouveaux objectifs ? Je vais vous raconter une histoire. Il y a un peu plus d'un an, j'ai aidé à organiser une réunion entre certains des meilleurs designers en technologie et Thich Nhat Hanh. Thich Nhat Hanh est un porte-parole international pour la méditation consciente. La réunion était géniale. Imaginez une pièce, d'un côté nous avons des accros de haute technologies et de l'autre côté nous avons des moins bouddhistes en robe marron et avec la tête rasée. Les questions posées relevaient des valeurs humaines profondes : ce que sera le futur de la technologie si elle est créée pour les questions et les valeurs humaines profondes ? Notre conversation était concentrée sur une écoute plus profonde de ce que pourraient être ces valeurs. Une blague a été faite : et si le correcteur orthographique devenait compassionnel ? Il pourrait surligner les mots qui peuvent être accidentellement perçants, perçus ainsi par quelqu'un d'autre.

8:15

Y a-t-il ce genre de conversations dans la vraie vie, pas que dans ces réunions de design ? La réponse est oui et l'une de mes préférées est Couchsurfing. Si vous l'ignorez, Couchsurfing est un site qui met en relation des gens cherchant un endroit où dormir avec un canapé libre et quelqu'un qui propose un canapé.

8:37

Super service — Quel serait leur design ? Que créez-vous si vous travaillez à Couchsurfing ? Vous penseriez que l'objectif est de mettre en lien invités et hôtes, n'est-ce pas ? C'est un bon objectif. Cela serait notre objectif pour la messagerie utilisée avant, quand nous essayons juste d'envoyer un message.

8:56

Quel est l'objectif profond, humain ? Leur objectif est défini ainsi : le besoin de créer des relations et des expériences positives et durables entre des personnes ne se connaissant pas. Le plus génial à ce sujet est qu'en 2007, ils ont introduit une façon de mesurer cela, ce qui est incroyable. Voici son fonctionnement. Pour tout objectif de design, il vous faut un moyen de mesure correspondant pour évaluer votre réussite — une évaluation du succès. Voici ce qu'ils font : ils prennent deux personnes qui se rencontrent, ils comptent le nombre de jours qu'elles ont passés ensemble et estiment combien d'heures cela représente — combien d'heures ont-elles passées ensemble ? Après le temps passé ensemble, ils leur demandent d'évaluer la positivité de leur expérience. Votre rencontre était-elle une bonne expérience ? Ils soustraient de ces heures positives le temps passé sur le site car c'est le coût dans la vie des gens. Pourquoi serait-ce un succès ? Il vous reste alors une chose qu'ils appellent « la convivialité orchestrée net » ou alors les « bons moments » nets créés. Les heures nettes qui n'auraient pas existé sans Couchsurfing.

10:19

Pouvez-vous imaginer à quel point ce serait inspirant de travailler chaque jour et de mesurer votre succès en contributions nettes d'heures dans la vie des gens qui sont positives et n'auraient pas existé si vous ne faisiez pas votre travail aujourd'hui ? Pouvez-vous imaginer un monde entier fonctionnant ainsi ?

10:42

Pouvez-vous imaginer un réseau social qui — disons que vous aimez cuisiner, il mesurerait son succès en termes de soirées cuisine organisées et les articles de cuisine que vous avez aimé lire, y soustraierait les articles que vous n'avez pas aimé ou le temps passé à naviguer ? Imaginez un réseau social professionnel qui, au lieu de mesurer son succès en termes de connexions créées ou de messages envoyés, mesurerait son succès en termes d'offres d'emploi reçues et qui ont été appréciées. Puis soustraierait le temps que les gens passent sur le site. Imaginez des services de rencontre, comme Tinder ou d'autres, qui, au lieu de mesurer le nombre de likes ou de matchs, qui est la mesure actuelle, mesurait les connexions profondes, romantiques, épanouissantes créées. Quoi que cela représente, d'ailleurs.

11:42

Mais pouvez-vous imaginer un monde entier fonctionnant ainsi, qui vous aide à bien dépenser votre temps ? Pour cela, vous avez besoin d'un nouveau système, car vous pensez sûrement que l'économie actuelle d'internet — l'économie en général — est mesurée en temps passé. Plus vous avez d'utilisateurs, plus vous êtes est utilisé, plus les gens y passent de temps, voilà notre mesure du succès.

12:05

Mais nous avons résolu ce problème auparavant. Nous l'avons résolu avec de l'organique, en disant que nous devions évaluer différemment les choses. Nous avons dit que c'était un autre type de nourriture. Le prix ne suffit pas pour comparer ; c'est une autre catégorie de nourriture. Nous l'avons résolu avec la certification LEED en disant que c'était un autre type de bâtiment ayant des valeurs environnementales différentes.

12:33

Si nous avions quelque chose de similaire pour la technologie ? Si nous avions quelque chose dont l'objectif et le but étaient d'aider à créer une contribution nette positive à la vie humaine ? Si nous pouvions l'évaluer différemment, pour que cela fonctionne ? Imaginez avoir d'autres applications premium dans les stores, des navigateurs internet vous aidant à trouver ce genre de produits. Imaginez-vous à quel point ce serait excitant de vivre et créer ce monde ?

13:12

Nous pouvons créer ce monde aujourd'hui. Les dirigeants d'entreprise, tout ce que vous avez à faire — vous pouvez prioriser une nouvelle métrique, votre métrique pour la contribution nette positive à la vie humaine. Discutez-en honnêtement. Vous ne fonctionnez peut-être pas si bien, mais ayons cette conversation.

13:34

Les designers, vous pouvez redéfinir le succès et le design. Vous avez certainement plus de pouvoir que beaucoup dans votre organisation pour créer les choix que nous suivons tous. Comme en médecine, où nous avons le serment d’Hippocrate pour reconnaître la responsabilité et la haute valeur du traitement des patients, et si les designers avaient la même chose pour ce nouveau genre de design ?

14:01

Et utilisateurs, nous tous — nous pouvons exiger que la technologie fonctionne ainsi. Cela peut sembler difficile, mais McDonald's n'avait pas de salades avant que les consommateurs en demandent. Walmart n'avait pas de produits bios avant que les consommateurs en demandent. Nous devons exiger ce genre de technologie. Nous pouvons le faire. Et le faire nous ferait passer d'un monde qui est piloté et dirigé entièrement sur le temps passé, à un monde piloté par le temps bien dépensé.

14:42

Je veux vivre dans ce monde et je veux que nous ayons cette conversation. Entamons cette conversation maintenant.

14:50

Merci.

14:51

(Applaudissements)

Combien de fois la technologie nous interrompt-elle de ce que nous devrions vraiment faire ? Au travail et lors des loisirs, nous passons énormément de temps à être distraits par des messages — au lieu de nous aider à bien dépenser notre temps, nous avons souvent l'impression que notre technologie nous vole notre temps. Le concepteur Tristan Harris offre de nouvelles idées pour une technologie qui crée des interactions plus significatives. Il demande : « A quoi ressemblera le futur de la technologie si vous la créez pour des valeurs humaines plus profondes ? »

About the speaker
Tristan Harris · Design thinker

Tristan Harris helps the technology industry more consciously and ethically shape the human spirit and human potential.

Tristan Harris helps the technology industry more consciously and ethically shape the human spirit and human potential.