Stephen Hawking
12,999,288 views • 10:12

Il n'y a rien de plus grand ou plus vieux que l'univers. Vos questions que je voudrais discuter sont : En premier, d'où venons-nous ? Comment l'univers a-t-il pris naissance ? Sommes-nous seuls dans l'univers ? Existe-t-il de la vie extraterrestre là-bas ? Quel est l'avenir de la race humaine ?

Jusqu'aux années 20, tout le monde pensait que l'univers était essentiellement statique et immuable. Puis on a découvert que l'univers était en expansion. Des galaxies distantes s'éloignaient de nous, ce qui signifiait qu'elles avaient dû être autrefois plus rapprochées. Si nous extrapolons en arrière, nous trouvons qu'elles devaient être toutes les unes sur les autres, il y a environ 15 milliards d'années. Ceci a été le Big Bang, le début de l'univers.

Mais existait-il quelque chose avant le Big Bang ? Sinon, qu'est-ce qui a créé l'univers ? Pourquoi l'univers a-t-il émergé ainsi du Big Bang ? On pensait autrefois que la théorie de l'univers pouvait être divisée en deux parties. Premièrement, il y avait les lois, telles que les équations de Maxwell et la relativité générale, qui ont déterminé l'évolution de l'univers étant donné son état partout dans l'espace à un instant donné. Deuxièmement, on n'avait aucun doute sur l'état initial de l'univers.

On a bien progressé sur la première partie et nous avons aujourd'hui le savoir sur les lois de l'évolution dans toutes les conditions sauf les plus extrêmes. Mais jusqu'à ces derniers temps, nous en savions très peu sur les conditions initiales de l'univers. Cependant, cette frontière entre lois d'évolution et conditions initiales suppose que le temps et l'espace soient séparés et distincts. Sous conditions extrêmes, la relativité générale ainsi que la théorie quantique permettent au temps d'agir comme une dimension supplémentaire de l'espace. Cela enlève la différence entre le temps et l'espace, ce qui signifie que les lois de l'évolution peuvent aussi déterminer l'état initial. L'univers peut se créer spontanément à partir de rien.

En outre, on peut calculer la probabilité que l'univers ait été créé dans un état ou dans un autre. Ces prédictions s'accordent bien avec les observations faites par le satellite WMAP du fond diffus cosmologique, qui est une empreinte de l'univers primordial. Nous pensons avoir résolu le mystère de la création. Peut-être nous devrons faire breveter l'univers et facturer chacun pour son existence.

Je vais me concentrer maintenant sur la deuxième grande question. Sommes-nous seuls ou bien existe-t-il la vie ailleurs dans l'univers ? Nous croyons que la vie est apparue spontanément sur la Terre donc que la vie doit être capable d'apparaître sur d'autres planètes propices qui sont apparemment nombreuses dans la galaxie.

Mais nous ne savons pas comment la vie est apparue pour la première fois. Nous avons deux éléments de preuve tangibles sur la probabilité d'apparition de la vie. La première, c'est que nous avons des fossiles d'algues qui datent de 3,5 milliards d'années. La Terre a été formée il y a 4,6 milliards d'années et il faisait probablement trop chaud pendant le premier ½ milliard d'années. Donc, la vie est apparue sur Terre en l'espace d'½ milliard d'années dès que c'est devenu possible, ce qui est peu de temps par rapport à la durée de vie de 10 milliards d'années d'une planète dans le genre de la Terre. Ceci suggère que la probabilité de voir la vie apparaître est assez haute. Si les chances étaient très basses, on s'attendrait à que cette apparition prennent la plus grande part des 10 milliards d'années disponibles.

D'un autre coté, nous ne semblons pas avoir été visités par des extraterrestres. Je ne tiens pas compte des rapports sur les OVNI. Pourquoi apparaîtraient-ils seulement aux fanatiques et zigotos ? S'il y a une conspiration gouvernementale pour supprimer les rapports et garder pour soi la connaissance scientifique que les extraterrestres apportent, cela semble avoir été une politique singulièrement inefficace pour l'instant. En outre, malgré des recherches extensives par le projet de SETI, nous n'avons pas encore entendu de jeux télévisés extraterrestres. Cela indique probablement qu'il n'existe aucune civilisation extraterrestre à notre stade de développement dans un rayon de quelques centaines d'années-lumières. Emettre une police d'assurance contre l'enlèvement par des extraterrestres me semble comme une stratégie assez sage.

Ce qui me ramène à la dernière des grandes questions : l'avenir de la race humaine. Si nous sommes les seuls êtres intelligents dans la galaxie, il faut s'assurer que nous survivrons et continuerons. Mais nous entrons dans une période de notre histoire de plus en plus dangereuse. Notre population et notre utilisation des ressources finies de la Terre grandissent exponentiellement avec notre capacité technique pour changer l'environnement pour le meilleur ou pour le pire. Mais notre code génétique porte encore les instincts intéressés et agressifs qui avaient donné l'avantage de survivre autrefois. Il sera assez difficile d'éviter un désastre dans les 100 années à venir sans parler des milliers ou millions d'années suivantes.

Notre seule chance de survie à long terme consiste à ne pas rester traîner sur la Terre mais à se disperser dans l'espace. Les réponses à ces grandes questions démontrent que nous avons fait des progrès remarquables dans la dernière centaine d'années. Mais si nous voulons continuer au-delà des quelques centaines d'années suivantes, notre avenir est dans l'espace. Voici pourquoi je suis favorable aux vols spatiaux habités.

Pendant toute ma vie, j'ai cherché à comprendre l'univers et à trouver les réponses à toutes ces questions. J'ai vraiment eu de la chance que mon handicap ne soit pas un inconvénient sérieux ; en fait, il m'a probablement accordé plus de temps que la plupart des gens n'en auraient eu pour mener la quête du savoir. Le but ultime, c'est de posséder une théorie complète de l'univers et nous progressons bien. Merci pour votre attention.

Chris Anderson : Professeur, si vous deviez oser une opinion, diriez-vous qu'il est plus plus probable que non probable que nous soyons les seules êtres dans la Voie Lactée qui possèdent un niveau d'intelligence élevé ? Cette réponse a mis sept minutes et m'a vraiment montré l'incroyable générosité qui était dans cet exposé.

Stephen Hawking : Je pense qu'il est très probable que nous soyons la seule civilisation à plusieurs centaines d'années lumière d'ici. Sinon, on entendrait des ondes radios. L'alternative, c'est que des civilisations ne durent pas très longtemps mais se détruisent elles-mêmes. CA : Professeur Hawking, merci pour cette réponse. Nous la prendrons comme une sorte d'avertissement salutaire pour le reste de notre conférence cette semaine. Professeur, nous vous remercions vraiment de l'effort extraordinaire que vous avez fait de partager avec nous vos questions aujourd'hui. Merci mille fois. (Applaudissements)