Alsace
x = independently organized TED event

Theme: La puissance créatrice des émotions

This event occurred on
November 17, 2012
2:00pm - 7:30pm CET
(UTC +1hr)
Mulhouse, A
France

TEDxAlsace 2012 was about how emotion can ignite action. 11 speakers shared their own life experience on how they succeeded to bypass their fears and failures to create new possibilities for them self and others.

Kinepolis
175 Avenue Robert Schuman
Mulhouse, A, 68100
France
See more ­T­E­Dx­Alsace events

Speakers

Speakers may not be confirmed. Check event website for more information.

Ludovic Hubler

Dès son plus jeune âge, Ludovic Hubler rêve d'ailleurs... Face à son lit d'enfant, à Bar-le-Duc, une mappemonde de 3 mètres semblait lui répéter inlassablement « je t'attends ». Une fois son diplôme en poche -- Master of Science in Management à l'IECS de Strasbourg -- Ludovic Hubler se sent enrichi, mais inculte des misères et richesses de la planète. Deux évènements vont l'amener à réaliser son rêve le plus fou : son tout premier voyage à l'étranger, au Brésil en 1993 à l'occasion du mariage de son frère, et la découverte du stop, école de patience, de persévérance, de tolérance, de diplomatie et d'ouverture d'esprit. Après avoir parcouru en stop l'Alsace, la France et l'Europe, c'est décidé, Ludovic Hubler se lance : 170 000 km en stop, à travers 59 pays, pendant 5 ans. Ce tour du monde lui a permis de vivre, entre autres, le quotidien d'aborigènes en Australie, de moines Bouddhistes en Thaïlande, d'enfants des rues de Honduras, de scientifiques en Antarctique,.... Véritable doctorat de la route, pont presque logique entre la fin de ses études et le début de sa vie professionnelle, cette expérience donne naissance en 2008 à un livre « Le monde en stop, 5 années à l'école de la vie ». Ludovic Hubler rejoint ensuite l'organisation Peace & Sport, basée à Monaco, dont le but est d'utiliser le sport comme outil d'éducation à la paix. Une manière de continuer à voyager et d'œuvrer pour son idéal : un monde sans conflits armés.

Didier Long

Didier Long débute sa vie d'adulte en 1985 sous le patronyme de Frère Marc. Il est alors Moine Bénédictin en l'Abbaye de la Pierre-Qui-Vire. Il y est éditeur des Editions Zodiaque, artiste plasticien et responsable de la formation théologique permanente de communauté. En 1995, lors d'une interview sur la dernière publication des Editions Zodiaques, il rencontre Marie-Pierre, journaliste de France 2. Une rencontre qui lui fait prendre conscience que la vie monastique ne lui convient plus. Il quitte les ordres et embrasse une nouvelle vie avec Marie-Pierre. Il a d'abord conçu et réalisé deux CDRom, dont un consacré à la Bible. En 1997, il conçoit Fnac.com et 01Net. Cet expert en nouvelles technologies fonde son cabinet de conseil en stratégie e-commerce, Internet Euclyd. Au-delà de cette aventure entrepreneuriale, Didier Long, essayiste et historien fidèle à ses croyances, a publié une dizaine de livres et se pose en spécialiste du judéo-christianisme ancien.

Hamou Bouakkaz

Hamou Bouakkaz est non voyant, arabe et homme politique. Un mélange détonnant pour cet homme qui a toujours osé repousser les limites. Né à Alger en 1964, Hamou Bouakkaz passe son enfance en Ile de France et fréquente l'institut national des jeunes aveugles. Maitre ès Mathématiques, diplômé de Sup Télécom et très impliqué dans le monde associatif, il fait carrière au Crédit Lyonnais, d'abord comme ingénieur puis comme cambiste en salle des marchés. Son implication pour les déficients visuels le propulse à la tête du projet Eurovision France, visant à faciliter le passage à l'euro des déficients visuels. Dans le même temps, il crée Euro FM, 1ère radio dédiée à l'inclusion des personnes handicapées. Il rejoint ensuite Bertrand Delanoë à la Mairie de Paris, comme conseiller en charge de l'inclusion des personnes handicapées à la vie de la cité, et des relations avec le culte musulman. Hamou Bouakkaz poursuit son ascension dans le monde politique et devient adjoint au Maire de Paris chargé de la vie associative et de la démocratie locale. Et avec tout ça, l'homme, qui plus est polyglotte, prend encore le temps d'écrire... « Aveugle, arabe et homme politique, ça vous étonne ? » parait en 2011. Un succès, réédité 2 fois dans le mois suivant sa sortie.

Célestin de Wergifosse

A seulement 16 ans, Célestin est entrepreneur, propriétaire d'un brevet international, 3e du Concours International Lépine 2011, fondateur et gérant de Celever... C'est un voyage en Afrique, à 10 ans, qui fait basculer le quotidien de ce jeune belge. Une idée germe, celle de créer un groupe électrogène écologique, mobile et silencieux, alimenté à 100% par des sources d'énergies renouvelables. De bricolage en bricolage, ECO-Groupe devient une réalité pour laquelle Célestin dépose un brevet international PCT. A 14 ans, il remporte le Concours Lépine Junior 2010, est nommé « Meilleur jeune inventeur 2010 » par l'OMPI (Organisation Mondiale de Propriété Intellectuelle) au Concours Lépine Européen 2010, et fini 3e au Concours Lépine International 2011. Gérer l'école, une levée de fonds, la production... un tourbillon recentré par une rencontre avec Bruno Wattenbergh, directeur de l'Agence Bruxelloise pour l'Entreprise. Aujourd'hui Célestin a créé son entreprise, passera son bac en candidat libre et se consacre à son rêve : commercialiser son produit en Europe avant de partir pour les USA, y créer une startup et poursuivre ses études.

Vincent A. Karche

Natif de Moselle, Vincent A. Karche passe sa jeunesse au milieu des brumes des hauts fourneaux sidérurgiques. Mais il le sent, son destin est ailleurs et surtout lié à la nature. Un stage à l'Office National des Forêts de Dabo confirme cette vocation. Après un séjour au Canada, il effectue son service national civil à la Mission Française de Coopération du Burundi. C'est au sein de la chorale de Bujumbura, qu'il découvre sa voix de ténor. Il a alors 24 ans. Vincent A. Karche se consacre à la musique. De petits rôles sous forme d'apprentissage, il entre en 2001 dans la troupe de l'Opéra de Bâle. Cette vie de chanteur le mène dans des lieux prestigieux : Cité Interdite de Pékin, Villa Médicis à Rome, Concertgebouw à Amsterdam, paquebot MSC Lirica... L'Opéra du Québec l'engage en 2011 sur la prestigieuse production de Robert Lepage « Le Rossignol » (Stravinski). Rattrapé par sa première passion, Vincent A. Karche crée en 2011 les Randolyrics. Balade pour tous dans un milieu naturel, il y propose une ouverture intérieure par l'enracinement et les cinq sens, où l'exploration vocale dans le répertoire lyrique en est le baromètre. Un goût de liberté et de vibrations à l'unisson de la nature... Bien des années auparavant, lors de son passage au Burundi, Vincent A. Karche avait écrit avec ses élèves un conte musical « Le papillon noir ». Histoire initiatique d'un lutin se nourrissant de baies sauvages et de chant au milieu de sa forêt. Il ne se doutait pas alors qu'il deviendrait ténor et qu'il ferait partager sa passion dans la nature.

Khalid Zahouily

Docteur en photochimie et photopolymères, Khalid Zahouily dirige l'entreprise Photon & Polymers. Scientifique et entrepreneur, il articule la recherche et l'application industrielle. Khalid Zahouily est né à Casablanca, dans une famille modeste de sept enfants élevés par des parents très consciencieux, dont une mère qui ne savait ni lire, ni écrire, mais déterminée à ce que ses enfants suivent le chemin du savoir et de la science. Son parcours prestigieux, sa réussite, Khalid Zahouily les doit en grande partie à sa mère, déterminée et perspicace. Etudiant au Maroc jusqu'en terminal, il intègre une prépa Maths Sup/Maths spé à Orléans avant de poursuivre à l'Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Mulhouse, puis à l'UHA de Mulhouse. Il travaille pendant 12 ans au CNRS de Mulhouse au côté du professeur Christian Decker et créé, au sein de l'UHA, en 2001, Photon & Polymers, grâce notamment à la loi sur l'innovation et la valorisation dans les universités. Une première ! Aujourd'hui Photon & Polymers est un laboratoire de R&D à l'origine de véritables ruptures technologiques dans le domaine des revêtements fonctionnels et jet d'encre photopolymérisables. Khalid Zahouily a toujours été fasciné par l'expérience scientifique, attiré par l'observation et le questionnement sans fin, ému par les réactions physiques et chimiques. Reconnu par la communauté scientifique et industrielle, il fait référence dans les deux sphères. Il a reçu l'ordre du Mérite, est entré au prestigieux Comité Richelieu.

Corinne Weber

Corinne Weber a travaillé avec les plus grands cinéastes, s'est positionnée comme une productrice de renom et a co-fondé l'association MELD à l'origine de l'action « Be the Change ». Femme d'action, accrochez-vous! Diplômée de l'UCLA en 2001, cette originaire de la baie de San Francisco a commencé sa carrière avec le cinéaste mexicain Alejandro Gonzalez Inarritu. Elle travaille avec lui durant 6 ans sur des courts et longs métrages dont 21 Grams et Babel. Corinne Weber traverse les Etats-Unis en 2007, direction New-York et y rejoint Sam Mendes sur « Les Noces Rebelles ». Elle enchaîne ensuite la production d'un long métrage documentaire, de courts métrages, de films publicitaires... C'est en 2009, que Corinne Weber co-fonde une plate-forme artistique mondiale sous le nom de MELD (fusion). Ce projet interactif global promeut, produit et présente des œuvres révolutionnaires et évocatrices, des artistes, des penseurs, dans l'objectif de mêler leurs visions et de contribuer au changement de perception de notre monde. C'est dans ce cadre que Corinne Weber, inspirée par le photographe JR et son projet «Inside Out», lance l'action« Be the Change », une exposition mondiale rassemblant 17 pays, qui s'est déroulée le 22 septembre dernier. Actuellement, Corinne Weber vit entre les Etats-Unis et la France. Elle met au point un certain nombre de projets cinématographiques et télévisuels, et continue de développer des projets variés avec MELD.

Cécile Hernandez-Cervellon

Sportive de haut niveau à la carrière toute tracée, Cécile Hernandez-Cervellon se heurte à la maladie. Une épreuve pour cette femme hyperactive qui met alors toute son énergie dans son aventure entrepreneuriale. Née à Perpignan, Cécile Hernandez-Cervellon mène durant toute son adolescence, études et compétitions de BMX internationales. Elle accède à des podiums nationaux et européens, étudie les sciences du langage, crée son entreprise de communication évènementielle et développe la marque de textile SOIXANTESIX. Le 21 octobre 2002 tout bascule. Elle se réveille totalement paralysée des jambes. Le verdict tombe : sclérose en plaques. C'est le début d'un long combat physique et psychologique contre la maladie. Non, Cécile Hernandez-Cervellon ne tombera pas dans les abîmes du handicap. Malgré les nombreux séjours en centre de rééducation, elle continue de vivre la tête haute et de mener ses projets, comme le développement des collections textile ou le FAST, un festival de sports extrêmes, référence nationale en matière d'évènement. Cécile Hernandez-Cervellon ressent également le besoin de coucher sur le papier sa compétition contre ce mal incurable qui la ronge. Un recours aux mots qui se solde par un livre « La guerre des nerfs » paru en 2008. Aujourd'hui, après un parcours politique à Perpignan en tant qu'élue en charge des questions de handicap et de handisport et la sortie d'un nouveau livre, Cécile Her- nandez-Cervellon est conférencière, consultante handicap, journaliste pour la presse écrite, chroniqueuse radio et développe des projets audiovisuels.

Tony Jazz

Tony Jazz, producteur-compositeur français, a importé le design sonore en France à travers son agence On Air Agency. Un parcours atypique, jalonné d'une inspiration prestigieuse, celle de Mister Obama... Après une enfance à Aubervilliers, des cours au conservatoire et des études de Droit, Tony Jazz arpente l'Europe, et notamment Barcelone, à jouer de la guitare. Il traverse l'Atlantique et se lance dans une carrière de producteur-compositeur entre New-York et Montréal. Crise de l'industrie du disque oblige, Tony Jazz découvre alors le design sonore. Composition d'un univers sonore pour une entreprise, une marque, un client, le design sonore assure au producteur une certaine sécurité matérielle. Il décide d'importer le concept en France. Nous sommes en 2008. Parallèlement, Tony découvre l'histoire d'un politicien chicagoans hors norme : Ba- rack Hussein Obama. Inspiré, Tony Jazz compose une chanson rassemblant des ex- traits de discours d'Obama. Postée sur Youtube, la chanson enregistre des centaines de milliers de vues. Début 2011, Tony Jazz lance son agence, On Air Agency, avec Mathieu Billon. Ils signent leurs premiers contrats avec Amnesty International, Orange, Thalès... En janvier 2012, les médias encensent On Air Agency après le tweet d'un journaliste faisant référence à la chanson composée pour Obama. Celle-ci est remarquée par l'ambassadeur des Etats-Unis à Bordeaux et par les Jeunes Démocrates Américains. La BO de la future campagne présidentielle américaine ?

Thanh Nghiem

Une première tranche de vie, flashy, intense et très « golden girl » dans le monde du business, un recentrage dans le domaine du libre et du durable, un livre... Puis l'en- vie, la nécessité absolue, pour Thanh Nghiem, d'aller chercher au fond d'elle-même la source de son action, de ses motivations. Ingénieure de l'Ecole des Mines de Paris et titulaire d'un MBA de l'INSEAD, Thanh Nghiem devient à 30 ans à peine la première femme associée du cabinet de conseil McKinsey en France. Après 13 ans d'activité intense, Thanh Nghiem est gavée. Elle plaque tout en 2002 et fonde l'Institut Angenius, ONG, incubateur de projets à but non lucratif. Elle accompagne alors des précurseurs dans le champ des modes de vie durables et de la libre diffusion des connaissances : web collaboratif, économie du partage, modèles open source. Elle reprend l'ensemble de ces expériences dans un livre, « Des abeilles et des hommes, passerelles pour un monde libre et durable », paru en 2010 et préfacé par Nicolas Hulot. Début d'année, Thanh Nghiem participe à TEDx Concorde : l'amorce d'un bouleversement. La porte des émotions s'ouvre et avec elle le besoin de se rendre pour la première fois sur sa terre d'origine, le Vietnam. Comme une nouvelle naissance, le langage lui revient, une partie de son enfance émerge. Sensations, odeurs, sons, façon d'être s'imposent. Le début d'une quête essentielle pour Thanh Nghiem. Son grand-père a joué un rôle majeur dans le développement du Vietnam moderne en tant que ministre de l'éducation sous le 1° gouvernement indépendant en 1945. Il a ainsi donné l'accès à l'éducation au plus grand nombre. Un héritage plein de résonance pour Thanh Nghiem qui se consacre désormais, avec François Taddéi, à un programme de recherche sur l'éducation de demain, les liens avec un développement adapté au contexte de chaque pays, tout en usant de tous les leviers du 21° siècle : numérique, open science / education, culture et transmission.

Estelle Colas

Publicitaire établie, Estelle Colas a décidé de placer au cœur de son parcours, sa quête du bonheur. Avec son mari et sa fille, elle met son savoir-faire et son idéal au service d'une cause : l'éducation des filles. Diplômée de l'ESC Clermont-Ferrand, Estelle Colas débute sa carrière en 1991 comme Chef de Publicité chez HDM à Paris. Commence alors une carrière sans encombre dans la publicité, entrecoupée de deux ans aux Etats-Unis avec son mari. Une épreuve de la vie -- la découverte de sa condition de «fille Distilbène», sa longue bataille pour avoir une enfant et l'échec à en avoir un second -- va bousculer le confort du couple et l'inscrire dans une quête du bonheur. Comment passer outre l'échec ? Comment lui donner un sens ? Comment le sublimer pour toucher au «bonheur vrai»? En guise d'inspiration, Estelle Colas et son époux se plongent dans les vidéos des conférences TED et découvrent un talk dédié à l'impact majeur de l'éducation des filles sur les pays en développement. Cette problématique est une belle résonance à leur histoire personnelle. Le couple décide de sortir de son territoire construit, confortable. De son bonheur incomplet. Ils imaginent alors, en 2010, le projet «We Like The World», un tour du monde solidaire basé sur les réseaux sociaux et notamment Facebook. La petite famille se donne le challenge de former une chaine de solidarité d'amis et d'amis d'amis pour être hébergés par des familles partout dans le monde. Chaque économie réalisée est consacrée à la construction d'une école au Burkina Faso. L'école est construite en parallèle du voyage et a été inaugurée cet été. Elle accueille aujourd'hui 200 élèves. Une réussite, un bonheur vrai, mais Estelle Colas et sa famille ne souhaitent pas s'arrêter là... L'éducation des filles, c'est leur bataille.

Organizing team

Salah Eddine
Benzakour

Mulhouse, France
Organizer